Mot de la présidente

Home » Mot de la présidente

Promouvoir la créolisation des cultures.

 

A travers ses différentes réalisations, Comité Miss Créole s’est donné le mandat de fédérer pour transmettre. Il est temps que la transmission orale du patrimoine se renforce et à long terme la rendre accessible à l’écrit pour les prochaines générations. Il est temps de resserrer des liens interculturels et intergénérationnels pour élever nos valeurs qui font qui nous sommes.

Nous croyons fermement en la Créolisation. Toutefois, pour faire aboutir cette idéologie prônée par son fondateur l’écrivain martiniquais Édouard Glissant, il va falloir que nous soyons prêts à laisser l’autre découvrir notre espace culturel , s’enrichir de notre identité culturelle, comprendre mieux nos codes culturels.

 » Nous vivons dans un bouleversement perpétuel où les civilisations s’entrecroisent, des pans entiers de culture basculent et s’entremêlent(..) La créolisation, c’est un métissage d’arts, ou de langages qui produit de l’inattendu. C’est une façon de se transformer de façon continue sans se perdre. C’est un espace où la dispersion permet de se rassembler, où les chocs de culture, la disharmonie, le désordre, l’interférence deviennent créateurs. C’est la création d’une culture ouverte et inextricable, qui bouscule l’uniformisation par les grandes centrales médiatiques et artistiques. Elle se fait dans tous les domaines, musiques, arts plastiques, littérature, cinéma, cuisine, à une allure vertigineuse…Nous devons construire une personnalité instable, mouvante, créatrice, fragile, au carrefour de soi et des autres. Une Identité-relation. « ( Édouard Glissant)

Les consciences commencent à se réveiller, le travail ne fait que commencer mais il reste encore beaucoup à faire pour consolider la cohésion entre toutes ces cultures si riches les unes des autres. Ne renvoyons pas à demain ce qui peut se faire aujourd’hui. Demain ne nous appartient pas et le passé est derrière nous.  Tout se passe maintenant.

 

Sabine Monpierre